essay writing help from universities ultrasound term papers refutation in argumentative essay how to write literature review for phd thesis all experts homework help annotated bibliography in word international finance assignment help

Communes

Saint-André

La paroisse voit le jour en 1741. Le nom de Saint-André viendrait du représentant du gouverneur dans le bourg, André Hocquart.
Le quartier prospère et s'embourgeoise. Le quartier de Saint-André se distingue dans l'histoire réunionnaise pour son opposition farouche aux idées nouvelles de 1789. Regroupés dans le mouvement «Les Amis de l'Ordre», les colons de Saint-André empêchent les affranchissements d'esclaves et commettent diverses provocations qui conduisent l'Assemblée révolutionnaire locale à supprimer la paroisse en 1794.
Pendant deux ans, ses habitants sont répartis entre Sainte-Suzanne et Bras-Panon : Saint-André n'existe plus.

Tout rentre dans l'ordre effectivement à la Restauration. Saint-André obtient son autonomie communale définitive en 1825. Au XIXe siècle, les grandes propriétés sucrières font appel à une abondante main-d'œuvre d'engagés indiens, population qui fait considérablement évoluer la commune au plan social, culturel et religieux.

Saint-André prospère aussi grâce à la culture de la vanille, qui a disparu de nos jours. L'agriculture saint-andréenne est aujourd'hui entièrement vouée au sucre.

 

Carte d'identité

  • Date de naissance : 1741
  • Devise : Plusieurs races, un seul cœur !
  • Situation administrative : Arrondissement de Saint-Benoît ; 3 cantons ; 5ème circonscription
  • Superficie : 5 307 ha
  • Population : 48 157 hab.
  • Intercommunalité : CIREST
  • Jumelage : Ville de Curepipe (Maurice)
  • Journal municipal  : Saint-André.re - Bimestriel - 2005
  • Attraits culturels et touristiques
    • Sites et monuments : Ancienne église de Champ-Borne ; Forêt de Dioré ; Maison de la Vanille ; Musée « dans temps lontan » ; Parc du Colosse ; Sentier littoral Est ; Sucrerie de Bois-Rouge
    • Manifestations : Fête tamoule du Cavadee (en janvier-février) ; Journées du patrimoine et de découverte des produits du terroir (du 7 au 21 mai) ; Florchydées (tous les 2 ans : en septembre-octobre) ; Kabaréso (en octobre) ; Dipavali, « Fête de la lumière » (en octobre-novembre) ; Ciné Rire (en décembre) ; Marches sur le feu (en décembre-janvier)
  • Marchés forains : Vendredi matin, Place de la Gare / Place de la salle des fêtes
  • Office du tourisme : 1590 Chemin du Centre – Maison Valliamée - Tél. 02 62 46 91 63

Contacts
Hôtel de Ville – Place du 2 décembre
B.P. 505 - 97440 Saint-André
Tél. : 02 62 58 88 88
Fax : 02 62 58 88 99
Email