Communes

Saint-Pierre

Saint-Pierre n'était à l'origine qu'un hameau de petits agriculteurs et de pêcheurs à l'embouchure de la rivière d'Abord. Offrant un vaste espace de terres cultivables, le bourg prend rapidement de l'ampleur. Les gouverneurs Pierre Benoît Dumas (qui est à l'origine du nom de Saint-Pierre) puis Mahé de La Bourdonnais jugent nécessaire d'édifier une ville à cet endroit. La Compagnie des Indes bâtit des entrepôts. Un plan d'urbanisme est établi. Plus haut, des lignes d'arpentage sont tracées : Ligne des Bambous, Ligne Paradis. La ville grandit pour devenir la capitale du Sud.

La commune proprement dite est créée en 1815. Saint-Pierre connaît un essor rapide après l'ouverture, en 1826, du canal Saint-Etienne qui permet d'irriguer et de mettre en culture de nouvelles terres.

L'histoire de Saint-Pierre est marquée également par la saga de son port. Très tôt, Saint-Pierre a le désir de recevoir des navires de forts tonnages et de s'affranchir de la dépendance de Saint-Denis pour son approvisionnement et ses expéditions. Des vues différentes sur l'avenir de l'île opposent régulièrement les deux cités. Le projet de port, qui traîne en longueur, ne se concrétise qu'au milieu du XIXe siècle. La municipalité engage de grands travaux mais l'entreprise est beaucoup plus complexe et coûteuse que prévue. De plus, elle est concurrencée par le percement du port de la pointe des Galets. Ce port qui aurait dû faire la richesse de Saint-Pierre n'aura réussi qu'à plonger la ville dans d'inextricables difficultés, l'entraînant dans un gouffre financier.

Il faudra attendre un siècle pour qu'il retrouve une nouvelle dynamique. La structure qui, au XIXe siècle a contribué à la faillite de la commune, retrouve en effet aujourd'hui une seconde jeunesse. Il s'apprête à participer au développement du tourisme et de la pêche et constitue un équipement générateur d'emplois directs et indirects.

 

Carte d'identité

  • Date de naissance : 1735
  • Devise : Force, fortune, chance (Fortis, Fortuna, Fortior)
  • Situation administrative : Arrondissement de Saint-Pierre ; 4 cantons ; 4ème circonscription
  • Superficie : 9 599 ha
  • Population : 68 915 hab
  • Intercommunalité : CIVIS
  • SEM : SEM MARCHE DE GROS (Agroalimentaire) ; SEMITA (Informatique) ; SEMITTEL (Transports)
  • Jumelage : Beau-Bassin Rose Hill (depuis 1984) ; Mexian (Chine) ; Djeddah (Arabie Saoudite)
  • Citoyens d'honneur : M. Deven NAGALIGUM (maire de Beau-Bassin-Rose Hill), le 3 août 1998 ; M. Jackson RICHARDSON (Champion du monde de handball)
  • Journal municipal  : La Voie du Sud - Mensuel - 2001
  • Attraits culturels et touristiques
    • Sites et monuments : Ancienne usine de Pierrefonds ; Ancienne usine de Grand Bois ; La mosquée ; L’église de Saint-Pierre ; Jardin botanique Exotica à Pierrefonds ; Mairie ; Port de Saint-Pierre ; Le temple de Guan-Di ; Le temple Narassinga Péroumal ; Le temple Karli ; Terre-Sainte ; Le Vieux Domaine à la Ravine des Cabris
    • Manifestations : Carnaval de la ville de Saint-Pierre (en février) ; Braderie commerciale (en mai) ; Fête de la musique (en juin) ; Le Guan-Di (en août)Fête des pêcheurs (en octobre) ; Festival de cinéma Ecran-Jeune (en octobre) ; Semaine créole (en octobre) ; Lire en fête (en octobre) ; Fête de la fraise à Montvert (en octobre) ; Tournoi international de pétanque (en octobre) ; Tournoi de tennis Top-Jeunes (en octobre) ; Fête du Dipavali (en octobre) ; Festival Art Métis (en novembre) ; Fête du manioc et du latanier (en décembre) ; Fête de l’abolition de l’esclavage (en décembre) ; 5 festivals de cinéma (toute l’année)
  • Marchés forains : Samedi matin, Boulevard Hubert-Delisle
  • Office du tourisme : 17, Boulevard Hubert-Delisle - Tél. : 02 62 25 02 36

Contacts
Hôtel de Ville – Rue Méziaire Guigniard
B.P. 342 - 97448 Saint-Pierre Cedex
Tél. : 02 62 35 78 00
Fax : 02 62 35 78 09
Email